sitom

Le rôle des amendements naturels




Outre le compost, des amendements naturels peuvent être utilisés pour améliorer la structure du sol : argile, poudre de roche, dolomie…, de même que des engrais naturels à destination des plantes et végétaux : tourteau de ricin, poudre de roche, basalte, dolomie, cendre végétale, poudre de corne torréfiée...

Des engrais verts (trèfle, phacélie, sarrasin, sainfoin, luzerne, lupin, seigle, avoine, moutarde,...) enfouis au sol après séchage permettent de restituer dans le sol de l’azote et autres éléments nutritifs indispensables à la croissance des plantes. Le développement des mauvaises herbes et plantes adventices sera ainsi limité.

Le paillage consiste au dépôt de matières organiques au pied des végétaux : tontes de pelouses, bois raméal fragmenté (BRF), paillettes de lin, ou même aiguilles de pin pour les végétaux aimant l’acidité comme les fraisiers, les framboisiers ou les hortensias,...
Il n’y a que des avantages à ne pas laisser d’espaces nus : maintient de l’humidité, moindre désherbage avec le blocage du développement de « mauvaises herbes », amélioration de la structure du sol, amélioration de la croissance des végétaux...
Le paillage : des éléments végétaux grossier  & Paillage au pied des légumes (ex : tomates)
Le paillage : des éléments végétaux grossier & Paillage au pied des légumes (ex : tomates)

Paillage au pied des fruits (ex : fraisiers)
Paillage au pied des fruits (ex : fraisiers)